Retour

Symbiote Mouvement : un syndicat proactif s’est penché sur les enjeux de la rénovation énergétique

Publié le 23-12-2021

Mon énergie

#symbiote #mouvement #rénovation #batîment #enjeux #transition #énergétique

Symbiote Mouvement : un syndicat proactif s’est penché sur les enjeux de la rénovation énergétique

Le 13 octobre 2021, Symbiote Mouvement a organisé une réunion de travail autour d’environ 120 entreprises pour dialoguer au sujet des enjeux des rénovations dans les bâtiments. Ce rassemblement s’est déroulé un an après l’instauration de Ma Prime Rénov, à la veille de la période P5 des Certificats d’Économies d’Énergies (CEE).

Quelles sont les ambitions du Symbiote Mouvement ?

Le SYMBIOTE Mouvement, ou Syndicat Multi Branches des Industries et des Opérateurs de la Transition Énergétique, regroupe différents acteurs qui œuvrent pour la qualité de notre transition énergétique. Il organise des rassemblements et réunions de travail, dans l’optique de réfléchir aux solutions permettant de faciliter l’accès aux travaux de rénovation énergétique dans leur ensemble.
Le président d’Econergie, Guillaume Fontès, est membre du bureau du syndicat Symbiote. Il participe activement aux débats liés à la rénovation des bâtiments dans un contexte de changement climatique, face à des inégalités économiques importantes entre les différents foyers.

Les problématiques soulevées par Symbiote Mouvement

Plusieurs points à améliorer ont été mis en évidence par Symbiote Mouvement suite aux réunions de travail. En premier lieu, on a conclu que les dispositifs d’aide à la rénovation n’étaient pas assez clairs pour les consommateurs. Pire encore, les informations qui ont circulé à propos du démarchage abusif (contre lequel il faut effectivement lutter) ont parfois aussi détourné les consommateurs des véritables offres intéressantes, principalement à cause de la peur et du manque d’informations. Un courrier a été rédigé dans le but de communiquer de manière plus claire au sujet des offres qui existent et des pratiques qui sont légales, tout en gardant un discours sensibilisateur face au risque toujours présent d’arnaque.

Concernant la qualité des travaux de rénovation énergétique, un autre courrier a été transmis, dans l’optique de réglementer plus précisément certains travaux d’isolation. On a remarqué que les artisans scrupuleux réalisaient du bon travail, mais que d’autres bâclaient une partie du chantier, au détriment des performances énergétiques du bâtiment. Le Symbiote Mouvement demande à ce que les exigences soient plus précises, afin d’encadrer les pratiques et d’atteindre un meilleur standard de qualité.

Le syndicat s’est également aperçu qu’il était souvent compliqué de déposer des dossiers pour les Certificats d’Économies d’Énergie (CEE), notamment à cause de difficultés liées aux sujets techniques. D’une manière générale, il demande une information plus pragmatique des Français sur tous les sujets qui touchent à la rénovation des bâtiments.

Quelles suites pour les travaux du syndicat Symbiote Mouvement ?

La synthèse des travaux réalisés par le Symbiote Mouvement a été présentée par la DGEC et à Mickaël Nogal, un député. Ce dernier a parlé du syndicat comme un « acteur proactif de la filière avale ». Les échanges devraient se poursuivre dans les mois à venir, afin de trouver de véritables solutions pour rendre les rénovations énergétiques plus abordables, mais aussi plus facilement compréhensibles.
Les entreprises comme Econergie participent naturellement à ce projet consistant à rendre les logements plus économes, en rendant possibles les travaux de rénovation énergétique pour tous et en respectant des exigences strictes sur tous les chantiers.

Commentaires

Soyez le premier à commenter cet article !

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez que nous utilisions des cookies pour mesurer l'audience de notre site.

Paramètres
J'accepte